TROUVEZ VOTRE MAISON DE RETRAITE, EHPAD, RESIDENCE SENIOR SERVICE GRATUIT au 04 72 69 89 09

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Quels aidants professionnels pour le malade Alzheimer ?

aidant alzheimer

aidant alzheimer

Les aidants professionnels dans la maladie d'Alzheimer prennent en charge les malades

Le rôle des aidants clés auprès des malades d'Alzheimer

Différents aidants professionnels accompagnent le malade d’Alzheimer depuis le diagnostic de la maladie d'Alzheimer jusqu’à son état avancé. Ces professionnels de la santé peuvent intervenir durant le maintien à domicile mais aussi suite à un accueil en maison de retraite.

A travers une approche non médicamenteuse indissociable des traitements spécifiques de la maladie d'Alzheimer, les intervenants stimulent le malade et soutiennent les aidants.

Les Orthophonistes entretiennent la communication avec le malade d'Alzheimer

L'orthophoniste s’emploie à maintenir les capacités langagières du patient Alzheimer et à stimuler les fonctions cognitives liées à la communication. Son intervention permet de maintenir un niveau de communication entre le patient Alzheimer et ses aidants, à travers le maintien des capacités de compréhension et d’expression orales et  écrites.

L’orthophoniste travaille également sur la mémoire et l’exécution de l’action. Ce praticien intervient également auprès des aidants afin de leur apprendre à communiquer avec le malade Alzheimer.

L’intervention de l’orthophoniste diminuera avec l’évolution de la maladie d'Alzheimer, avant de s’arrêter à un stade trop avancé pour lequel la communication deviendra impossible.

Son rôle est essentiel pour maintenir le lien social car une rupture de communication avec l’entourage pourrait précipiter le malade d'Alzheimer dans l’isolement.

Son intervention étant remboursée par la sécurité sociale ; il est nécessaire de mettre en place un suivi régulier rapidement afin de maintenir la communication le plus longtemps possible.

Les Psychologues écoutent les malades Alzheimer et leurs aidants

Deux types de psychologues peuvent intervenir auprès des malades Alzheimer :

  • Le neuropsychologue : il intervient dans un premier temps lors des tests mémoire puis pour la réhabilitation du malade Alzheimer.
  • Le psychologue clinicien : il intervient quant à lui pour réaliser un soutien psychologique du patient Alzheimer. Le praticien fera s’exprimer le malade concernant son ressenti, sa vision de la maladie, ses désirs et ses craintes. Ce suivi peut être réalisé en groupe ou individuellement. Le psychologue accompagne le malade et ses proches tout au long de la maladie d'Alzheimer, depuis le diagnostic jusqu’à l’aggravation des symptômes.

Le psychologue intervient également auprès des aidants, parfois épuisés par la prise en charge du malade Alzheimer. Le psychologue leur permet de s’exprimer afin d’éviter l’épuisement et de maintenir un cadre familial stable. Le placement en maison de retraite ou en accueil temporaire peut aussi être une solution.

Enfin ce praticien intervient dans les hôpitaux auprès des aides-soignants afin d’améliorer la prise en charge des malades Alzheimer, notamment les plus difficiles.

Les Ergothérapeutes aménagent l'environnement du malade Alzheimer

Ces professionnels interviennent afin de stimuler la pratique des activités quotidiennes chez le malade Alzheimer.

Leur mission consiste à :

  • Adapter l’environnement du patient selon ses difficultés 
  • Automatiser les actes de la vie quotidienne  
  • Améliorer la sécurité du patient Alzheimer  
  • Accompagner l’utilisation du matériel médical par le patient et les aidants.

Dans un premier temps l’ergothérapeute va observer le patient Alzheimer afin d’évaluer ses difficultés face aux actes de la vie quotidienne. Il propose alors des solutions, telles que des fiches explicatives, des signaux, ou encore des couleurs de rappel afin de pallier le problème cognitif.

Les ergothérapeutes peuvent également apporter un conseil en terme de mise en place d'auxiliaire de vie et de matériel médical.

Les ergothérapeutes agissent davantage à l’hôpital puisque l’intervention de ce praticien n’est pas remboursée à domicile.

Les Kinésithérapeutes entretiennent la motricité du malade Alzheimer

Le rôle du kinésithérapeute vise à entretenir la marche et l’équilibre chez le patient atteint d’Alzheimer et donc de prévenir les risques de chute.

Sa mission évolue avec la dégradation de la maladie :

  • Au stade primaire de la maladie d'Alzheimer : le malade Alzheimer est encore valide et le praticien proposera des exercices visant à maintenir les capacités de déplacement du patient.
  • Avec l’évolution de la maladie : les tendons et les articulations peuvent s’engourdir, il devient alors plus difficile de réaliser ces exercices.
  • A un stade avancé d’immobilité : les tendons se rétractent et la mobilité devient difficile. Le kinésithérapeute proposera alors d’entretenir la souplesse des membres grâce à des massages et étirements.

L’intervention de ce professionnel étant pris en charge par la sécurité sociale, il est conseillé de mettre en place des rendez-vous réguliers dès le début de l’apparition des symptômes.

Le rôle des différents professionnels de santé permettra une meilleure prise en charge du malade Alzheimer.

Toutefois l’adhésion du patient est essentielle faute de quoi la présence d’un professionnel de santé serait inutile.

Ces aidants professionnels sont également présents dans les établissements de retraite.

L'accueil temporaire ou permanent peut alors être une solution de répit pour les aidants des malades Alzheimer.

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !

Le maintien à domicile

Dans la même rubrique

Aider les aidants

Aider les aidants familiaux

Ce sont les familles qui accompagnent principalement les personnes malades. Aidants principaux : conjoint et enfants. 

Le répit pour l'aidant

L'aide aux aidants familiaux

Qu'est-ce qu'un aidant familial ? Quels sont les droits et les devoirs d'un aidant familial ? Le répit aux aidants ?

 

Aide à Domicile

L'ARDH : Qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit de l'Aide au Retour A Domicile après Hospitalisation qui permet de sécuriser le maintien à domicile après une hospitalisation.

Droit des malades

La fin de vie

La fin de vie et le droit aux malades sont réglementés par la loi du 22 avril 2005.

L'Hospitalisation A Domicile ou HAD

HAD : Hospitalisation A Domicile

l'HAD ou Hospitalisation A Domicile est une forme d'hospitalisation à temps complet qui permet d'assurer les soins médicaux et paramédicaux à domicile