Offre spéciale

Téléchargez gratuitement notre livret conseil !

Complétez le formulaire et obtenez gratuitement le livret conseil pour connaître les structures existantes et les aides ! 

Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Nous vous remercions d'avoir complété notre formulaire.,
Vous pouvez télécharger gratuitement le livret conseil Ascelliance Retraite sur la recherche de résidence de retraite depuis un message envoyé à l'adresse email indiqué. Bonne lecture !

TROUVEZ VOTRE MAISON DE RETRAITE, EHPAD, RESIDENCE SENIOR SERVICE GRATUIT au 04 72 69 89 09

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Les robots en aide aux personnes âgées en ehpad ou à domicile

Un robot pour aider les personnes âgées

Un robot pour aider les personnes âgées

Les robots de compagnie : comment ça marche ?

Les robots de compagnie : Comment ça marche ?

Notre société doit faire face à de grandes évolutions, et parmi elles, on peut constater le développement de l’intelligence artificielle ainsi que le vieillissement de la population.

Avec les nouvelles technologies, l’espérance de vie a considérablement augmenté et nous assistons plus que jamais à un croisement des générations. Mais ce dernier pourrait s’avérer bien plus fructueux que nous le pensions !

Et si les innovations pouvaient faciliter la vie des personnes âgées ?

Depuis plusieurs années, les robots se sont développés à grande vitesse. Aujourd’hui, ils pourraient être utilisés pour aider les personnes âgées seules ou malades ainsi que pour réduire leur sentiment d’isolement.

Une sorte de Zoothérapie pour les personnes atteintes de troubles psychiques

L’idée avait émergé en 1993 au Japon avec la création de « Paro le bébé phoque », inventé par le Dr Takanori Shibata. Créé pour stimuler la mémoire affective et réduire l’anxiété, il est encore utilisé de nos jours en EHPAD en tant que dispositif thérapeutique doux. Il est notamment très utilisé pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Des robots-animaux à la disposition du grand public

En 2016, plus de 5 millions de français seuls ont été recensés, soit 1 million de plus qu’en 2010.

La même année, Hasbro a mis en vente ses tous premiers animaux-robots : un chien et un chat interactifs dans le but de combler le sentiment de solitude des personnes âgées. Ces objets connectés très particuliers sont considérés comme non-thérapeutiques et sont donc accessibles au grand public à un prix de 150 euros.

Fin 2018, Sony compte à son tour sortir son chien-robot « Aïbo ». Celui-ci est en tout point identique, hormis le fait qu’il soit en plastique et qu’il soit équipé d’une caméra intégrée pour permettre la reconnaissance visuelle.

Comment ça marche ?

Le robot comporte des capteurs placés sur différentes parties de sa fourrure synthétique. Ainsi, en fonction des actions opérées sur lui (caresses, gratouilles…), il est en capacité de réagir avec des petits mouvements ou bien par des sons légers.

Tout comme les assistants vocaux, le robot est doté d’une reconnaissance vocale. De fait, il est capable de répondre lorsqu’il entend la voix de son maître.

Ces robots intelligents ont été conçus pour permettre de tenir compagnie aux personnes âgées sans pour autant qu’elles aient à gérer les inconvénients et responsabilités engendrés par la possession d’un véritable animal.

Les utilisateurs bénéficient alors de tous les avantages affectifs de l’animal sans avoir à s’en occuper. D’autant plus que cette innovation coûte beaucoup moins cher qu’un vrai compagnon à quatre pattes !

Des robots humanoïdes pour le futur ? 

Un robot d'assistance à domicile

Fin 2018, un nouveau robot devrait voir le jour, mais cette fois-ci à l’image d’un petit bonhomme. Appelé « Buddy » et créé par la Start-Up française Blue Frog Robotics, il sera le premier robot compagnon au comportement humain.

Avec son apparence décrite comme « mignonne » par son concepteur M. Hasselvander, il désinhibera toutes les peurs liées à la robotique. Il pourrait aider les personnes âgées à domicile dans leurs tâches quotidiennes mais aussi en EHPAD.

D’autre part, l’intelligence artificielle émotionnelle dont il fait preuve permet de créer un lien affectif solide. Contrôlable par la voix ou par application mobile, il sera commercialisé d’ici octobre 2018 en France et en Amérique du Nord au prix de 1300 euros en magasins spécialisés.

Un robot d'animation pour les personnes âgées en maison de retraite

Un autre robot risque également de s’inviter aux activités en maisons de retraité. Créé en Belgique en 2015, « Zora », un robot de petite taille, pourrait jouer le rôle d’animateur. En bougeant ses bras et jambes, il s’adapte au rythme des personnes âgées et leur permet de faire de l’exercice. Il est présent dans plusieurs EHPAD pour favoriser le développement cognitif ainsi que la communication entre les résidents.

Les concepteurs expliquent :

« Doté de capteurs, il vous voit, vous entend et se déplace de façon autonome. Vous voulez chanter, jouer au loto, stimuler votre mémoire, faire des exercices thérapeutiques, connaître la météo, le repas du midi…Pour cela, aucun souci, il suffit de demander ! ».

Ils ajoutent cependant :

« Les robots ne peuvent pas tout faire, certes, mais ils peuvent réaliser tout ce que les êtres humains n’ont pas toujours le temps de faire ou les moyens de réussir. Evidemment, ils ne remplaceront jamais les compétences et l’empathie du personnel soignant. »

Les robots sociaux : une alternative pour le personnel soignant ?

En 2017, on comptait près de 700 000 personnes âgées en maison de retraite. Ce chiffre ne cesse de croître et les « robots sociaux » pourraient être une alternative pour aider le personnel soignant. Il n’est pas sans intérêt de rappeler que les personnes âgées ont besoin d’affection et de soutien, notamment lorsqu’elles sont malades.

Ces objets intelligents sont donc un moyen efficace de leur assurer une bonne dose de bonheur tout en réduisant leur isolement !

Vous recherchez une structure d'accueil pour ne plus être seul(e), contactez nos spécialistes en résidence senior et maison de retraite au 04 72 69 89 09

Vous pouvez également vous rendre sur notre blog pour plus d'articles !

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !

Le maintien à domicile

Dans la même rubrique

Aider les aidants

Aider les aidants familiaux

Ce sont les familles qui accompagnent principalement les personnes malades. Aidants principaux : conjoint et enfants. 

Le répit pour l'aidant

L'aide aux aidants familiaux

Qu'est-ce qu'un aidant familial ? Quels sont les droits et les devoirs d'un aidant familial ? Le répit aux aidants ?

 

Aide à Domicile

L'ARDH : Qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit de l'Aide au Retour A Domicile après Hospitalisation qui permet de sécuriser le maintien à domicile après une hospitalisation.

Droit des malades

La fin de vie

La fin de vie et le droit aux malades sont réglementés par la loi du 22 avril 2005.

L'Hospitalisation A Domicile ou HAD

HAD : Hospitalisation A Domicile

l'HAD ou Hospitalisation A Domicile est une forme d'hospitalisation à temps complet qui permet d'assurer les soins médicaux et paramédicaux à domicile