Offre spéciale

Téléchargez gratuitement notre livret conseil !

Complétez le formulaire et obtenez gratuitement le livret conseil pour connaître les structures existantes et les aides ! 

Indiquez votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Nous vous remercions d'avoir complété notre formulaire.,
Vous pouvez télécharger gratuitement le livret conseil Ascelliance Retraite sur la recherche de résidence de retraite depuis un message envoyé à l'adresse email indiqué. Bonne lecture !

TROUVEZ VOTRE MAISON DE RETRAITE, EHPAD, RESIDENCE SENIOR SERVICE GRATUIT au 04 72 69 89 09

Trouvez une place en résidence séniors ou en maison de retraite

Je complète les champs suivants pour une réponse immédiate

J'indique mon nom
J'indique mon prénom
J'indique mon numéro de téléphone

Votre de demande de renseignement a bien été prise en compte,
notre équipe y répondra dans les plus bref délais.

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Les aides en accueil temporaire en maison de retraite

Accueil temporaire en EHPAD : Quelles aides ?

Accueil temporaire en EHPAD : Quelles aides ?

Quelles sont les aides en accueil temporaire dans les EHPAD ?

Demander des aides pour un accueil temporaire en EHPAD !

Il existe différentes aides pouvant vous aider à payer les frais d’un séjour en accueil temporaire dans un établissement de retraite : résidence autonomie, EHPAD, USLD etc...

Pourquoi faire un accueil temporaire en maison de EHPAD ?

Les solutions d’accueil temporaire en maison de retraite peuvent s'envisager pour :

  • L’absence du ou des proches aidants,
  • Un besoin ponctuel permettant à une personne âgée dépendante d’être accompagnée en ehpad lors par exemple de l'absence de l'aidant suite à une hospitalisation, du répit ou autre.

Dans quels établissements peut-on faire un accueil temporaire ?

L’accueil temporaire peut se dérouler en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personne Âgée Dépendante), en résidence seniors ou en accueil familial.

Quelles aides obtenir lors d'un accueil temporaire en maison de retraite médicalisée ou non ?

En fonction de la situation de la personne âgée, différentes aides peuvent être mise en place dans le but de financer les frais de l’hébergement temporaire. 

Pour vous aider à financer l’hébergement temporaire en maison de retraite, vous pouvez demander L’APA (Allocation Personnalisée à l’Autonomie) à domicile.

Si vous bénéficiez déjà le l’APA à domicile, une partie des frais de l’hébergement temporaire en EHPAD peuvent être pris en compte dans le plan d’aide de l’APA à domicile. Cette dépense sera inscrite dans le plan d’aide de l’APA à domicile. Vous pouvez contacter l'équipe médico-sociale du conseil départemental pour lui demander d'étudier votre demande.

 Le plan d’APA est un document sur lequel sont inscrites les dépenses nécessaires au maintien de l’autonomie de votre proche âgée prises en charge par l’APA.

Les plans d’aide sont plafonnés en fonction du GIR (Groupe Iso-Ressources) de votre proche âgé, par exemple une personne se situant en GIR 3 ne pourra pas dépasser 997,85 € (valeur pour  2018).

C'est-à-dire que le plan d’aide de l’APA ne pourra pas lui donner plus que ce montant-là lors d’une admission temporaire en maison de retraite.

Une aide supplémentaire peut être demandée dans le cas où le plafond défini n’est pas suffisant.

Si le plafond d’aide de l’APA est atteint, il est possible pour la personne âgée dépendante de bénéficier de 501,69 € supplémentaire sur une durée d’un an pour aider le financement des aides supplémentaires comme un séjour temporaire en EHPAD. Ces aides supplémentaires doivent avoir pour but de permettre au proche aidant de la personne âgée de se reposer et/ou de pouvoir s’absenter. Il s’agit du droit au répit pour les proches aidants et du droit au congé du proche aidant prévu dans la loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Le proche aidant est défini par la loi et peut être :

  • Le conjoint de la personne âgée dépendante,
  • La personne avec qui la personne âgée dépendante a conclu un pacte civil (de solidarité ou son concubin),
  • Un parent : enfant, neveu, nièce etc
  • Un « allié » ou une personne qui entretient des liens étroits et stables et/ou réside avec la personne âgée en perte d’autonomie, comme un voisin ou un ami proche.

Cette personne doit lui apporter son aide pour une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne de manière régulière et à titre non professionnel.

Les personnes concernées par le droit de répit des aidants sont donc les personnes qui correspondent à la description faite dans la liste ci-dessus et sont d’un aide indispensable au quotidien de la personne âgée dépendante.

Il existe une aide supplémentaire au-delà des plafonds de l’APA en cas d’hospitalisation de la personne âgée. De la même façon que pour l’hébergement temporaire sans hospitalisation, cette aide ponctuelle peut être accordée pour financer des dépenses supplémentaires lors d’une admission temporaire en établissement de retraite. Son montant peut aller jusqu’à 996,74 € au-delà des plafonds de l’APA à domicile.

Il y a trois cas de figure :

  • Vous n’êtes pas bénéficiaire de l’APA à domicile et souhaitez entrer en EHPAD et vous pouvez financer votre hébergement : vous pouvez effectuer une demande d’APA en établissement pour un hébergement temporaire dans une maison de retraite. 
  • Vous ne bénéficiez pas de l’APA à domicile et souhaitez intégrer un accueil familial : vous pouvez effectuer une demande d’APA à domicile auprès de votre Conseil Départemental pour un hébergement temporaire chez des accueillants familiaux.  
  • Vous n’êtes pas éligible à l’APA et souhaitez entrer en EHPAD et vous avez des revenus ne vous permettant pas de financer l'accueil temporaire : vous pouvez effectuer une demande d’Aide Sociale à l'Hébergement. Tous les établissement ne sont pas habilités à l’ASH 

Les aides des caisses de retraite et des complémentaires santé

Les caisses de retraite ou les complémentaires santé peuvent parfois contribuer sur une partie du financement de l’hébergement temporaire en EHPAD.

Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite ou votre complémentaire santé pour savoir si elles proposent ces aides.

Vous recherchez un hébergement temporaire en EHPAD ? Maison de retraite ? Nos conseillers Ascelliance Retraite vous aide dans vos démarches pour trouver une place temporaire dans un établissement de retraite.

Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis !

Choisir une maison de retraite

Dans la même rubrique

Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

EHPAD : Qu'est-ce que c'est?

Les ehpad représentent aujourd'hui la majorité des hébergements d'accueil pour les personnes âgées soit généralement les maisons de retraite.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer

Pour bien connaître la maladie d'Alzheimer pour mieux gérer le quotidien à domicile ou en maison de retraite

 

Tarifs en EHPAD ou maison de retraite

Les tarifs d'un EHPAD

Les tarifs d'une maison de retraite – ou établissement Ehpad – sont constitués de trois éléments : le forfait soins, le tarif dépendance, et le tarif hébergement.

Pourquoi faire un mandat de protection future ?

Le mandat de protection future

Le mandat de protection future permet de désigner à l'avance une personne qui prendra pour la personne âgée les décisions importantes en cas de perte d'autonomie.